J'écrivais dans un article précédent, que, de mes relations amicales, seulEs les amiEs que j'ai connuEs en tant que Sophya savent ma double identité ... ou ma trans-identité si l'on veut !
   
    Par contre, les amiEs "d'avant", qui le sont devenuEs alors que je n'étais à leurs yeux que "homme", ne savaient rien ... et je sais, comme bien de mes consoeurs, combien de fois nous sommes confrontées à ces questions lancinantes :

    "Comment leur annoncer ma transidentité ?"

    "Est-ce bien nécessaire de le dire à mes amiEs de longue date ? Ne vais-je pas gâcher une amitié si bien ancrée ?"

    Scénario d'un coming out :

    Suite à une idée de mon épouse D. que j'apparaisse en femme bigoudène à une fête où 2 amies femmes vont se pacser, j'avais besoin d'une jupe longue ... et l'amie B. à laquelle j'avais pensé m'en a proposé une.

    B., avec son compagnon J., sont des amis de très longue date, avec qui je suis liée d'une très profonde     amitié ... datant de 39 années, à une période où Sophya ne se doutait pas qu'elle existait ..., et avec qui j'ai partagé des moments totalement éloignés dans leur esprit de mon aventure transidentitaire.

    Allant chercher cette jupe longue chez ce couple, j'ai pensé que la situation, et la raison de mon besoin de jupe, était de nature à aborder ... l'existence de Sophya !

    L'initiative m'a paru d'autant plus propice que j'avais rassuré cette amie B., qui, tenant à cette jupe qu'elle gardait pour des soirées de cérémonie, avait accepté de me la prêter après que je lui eus promis que je l'enlèverais rapidement ...

    ... et j'avais donc rassuré cette amie, en lui promettant que je me changerais rapidement après avoir fait mon entrée en bigoudène :

    Il suffisait ainsi de dire à cette amie que, étant Sophya, j'aurais facilement des tenues de rechange

    Aujourd'hui j'ai sauté le pas ... Qu'est-ce qui m'y a décidé ?

    Je suis venue chez ce couple, avec une photo en gros plan de Sophya, et dès mon entrée, j'ai annoncé :"Vous allez faire connaissance avec Sophya ...", en leur montrant cette photo, où mon ami ne m'a pas du tout reconnu(e) !

    Dois-je dire aussi que J. et moi, avons travaillé dans la même entreprise pendant 18 ans, dont 12 dans le même bureau ... et que, de plus, nous nous sommes régulièrement revus depuis 39 ans, et vons tissé des liens très profonds d'amitié.

    Quelques questions sur mon "itinéraire", des remarques fort judicieuses et pleines de bon sens de la part de B. sur la façon dont j'assumais cette pulsion intérieure, en l'extériorisant en affirmant Sophya dans la vie courante (certes en dehors de mon milieu professionnel), et je viens de franchir une étape importante de mon "coming out" partiel

    Un poids s'est libéré, avec la paix intérieure que procure la transparence d'être ce que nous sommes vis-à-vis de persones qui nous sont chères, mais que, justement pour cette même raison, nous craignons de perdre avec l'aveu de notre transidentité.

NDLR : J'avais emmené cette photo de Sophya pour la montrer à B. et J.

S_Fauteuil

Je suis heureuse aujourd'hui !

Sophya